urbano, tu me manques déjà…

0-AlaUne

 

Ouais je sais… J’fais rien comme tout le monde, et il faut que j’attende presque deux semaines pour vous faire un petit point sur Urbano, et partager avec vous quelques photos que j’ai pu glaner lors de l’évènement. En même temps, tu regrettes presque d’avoir dégommé en rafale, quand tu as près de 4000 photos à trier et à traiter.

Mais voilà, c’est fait ! C’est fini !

Et comme une photo vaut mieux qu’un long discours, je vous en amène 63.

 

Par contre, à défaut de vous faire un long discours, je tiens à passer quelques remerciements pour ce bon moment passé sur le site d’Urbano :

-  Si toute l’organisation de l’évènement a été proche d’un enfer pendant ces 8 derniers mois, elle était aussi bien gardée par son Cerbère à 3 têtes : Emmanuel et Simon Boisliveau (les deux frères terribles qui avaient déjà mis en place par 5 fois le festival Jongl’Hop), ainsi qu’Adrienne Ferré. Un grand merci à eux pour nous avoir fait confiance et pour nous avoir sollicité pour la direction artistique de ce très beau projet. Vivement l’édition 2013.

 

- Merci à Valentin Beauvineau pour ses cols roulés, pour tous les ty punch descendus pendant nos discussions de stratégie de comm’, et surtout pour le très bon community management qu’il a effectué tout au long de ses derniers mois.

 

- Rooks, merci d’avoir collé toutes ces affiches avec autant de ferveur. Tous ces kilomètres de bitumes avalés, toutes ces nuits passées dans ta voiture, toutes ces bagarres parceque des affiches FN venaient recouvrir celle que tu venais de poser… Tout ça, pour prêcher la bonne parole. Tu es majestueux ! Et tu l’es encore plus, de l’ignorer.

 

- Un grand merci à tous les bénévoles pour leur bonne humeur, et pour tout le travail abattu. Urbano est une grande famille.

 

- Merci aux artistes d’avoir été aussi simple et abordable.

 

- Merci à Justin et Cedric d’être venu en renfort, et d’avoir tenu le stand GANG pendant ces 2 journées.

 

- Et enfin, je tiens à remercier mes deux frères d’arme, Wajdi et Manu, qui m’ont accompagné pendant ces deux jours de mitraillage photographique. Même si nous avons du laisser Manu à terre à la fin de la première journée : l’excès de Redbull est dangereux pour la santé. Vous remarquerez d’ailleurs que je leur ai subtilisé quelques clichés pour mieux vous brûler la rétine.

 

Bon visionnage.

 

++

Düne

 

 

Back Pack Jax

 

La Fine Equipe

 

Sniper

 

Dope D.O.D.

 

Youssoupha

 

1995

 

Onyx

 

EPMD

 

Super Temple Sound

 

Soul Square

 

S.mos

 

Under Kontrol

 

Scred Connexion

 

A State of Mind

 

Orelsan

 

Puppetmastaz

 

Shurik’n

 

 

Une petite photo des potes pour la route…

 

 

frappe donc un message !

fais pèter sur ton mur !

*

*

* following fields are required